Même Grand-maman Lalancette reçoit les services de MAVN!


À travers notre service « S’en parler d’abord pour mieux COHABITER » ensemble! », il y a Grand-maman Lalancette, la grand-mère de Mégane et Jérémy, qui habite la même résidence depuis de nombreuses années. Plutôt discrète, elle n’a jamais créé des liens significatifs avec ses voisins. Grand-maman est une dame distinguée et coquette. Elle est très autonome concernant ses comptes et ses achats. Depuis quelques mois, notre intervenante qui a l’habitude de visiter Mme Lalancette perçoit un changement dans ses habitudes. Elle ne sort plus, elle semble plus confuse et elle a quelques pertes de mémoire assez significatives. De plus, elle s’alimente très peu, elle reste en pyjamas toute la journée, dans la noirceur de son appartement qui est de moins en moins entretenu. Comme le lien de confiance est déjà bien établi avec l’intervenante, celle-ci lui signifie son inquiétude et propose à madame de recevoir une évaluation par une intervenante sociale du Centre intégré de santé et des services sociaux des Laurentides (CISSS). Madame Lalancette accepte parce qu’elle reconnait ses pertes de mémoire qui sont de plus en plus fréquentes.

Depuis l’évaluation de grand-maman, le CISSS a mis en place le service d’auxiliaires en soins de santé et services sociaux qui viennent la visiter 2 fois par jour pour la médication et pour réchauffer ses repas que la popote roulante lui apporte 2 fois par semaine, ainsi que le service travail maison pour l’entretien de son logement. Notre intervenante sociocommunautaire continue ses visites pour garder le lien et voir à ce qu’elle soit toujours heureuse. 

Ajouter un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *