Signez, car il s’agit d’un acte criminel!

La prostitution juvénile n’existe pas, il s’agit d’exploitation sexuelle sur des mineurs! L’exploitation sexuelle laisse des traces sur le plan physique, psychologique et social des victimes. Saviez-vous que la moyenne d’âge d’entrée dans la prostitution se situe entre 14 et 15 ans, et que près de 80% des prostituées au Canada ont débuté alors qu’elles étaient mineures?

L’exploitation sexuelle consiste en « un abus sexuel infligé à des enfants mineurs – âgés de moins de 18 ans – qui comporte une transaction commerciale ». Nos jeunes ne sont pourtant pas une marchandise.

Dans le cadre du programme prévention jeunesse contre l’exploitation sexuelle, la ville, le service de police, le CISSS, le CAVAC et l’organisme de justice alternative de Laval (Mesures alternatives jeunesse de Laval), ont présenté, en conférence de presse, la déclaration de l’engagement des citoyens à reconnaître la problématique d’exploitation sexuelle, à en discuter avec leur entourage et à dénoncer.

MAVN vous invite à partager le site Internet Zéro EXPLOITATION. Un changement de vocabulaire très significatif relativement à « la prostitution juvénile ». Les nouveaux termes utilisés à Laval, et espérons partout au Québec, démontre qu’il faut agir et cesser de banaliser ce fléau, surtout lorsqu’il s’agit de mineurs.

Rendez-vous sur le site Internet Zéro EXPLOITATION et ce, même si vous êtes d’une autre région, en guise d’appui à la région de Laval.


Vous pouvez également visualiser la conférence de presse sur la page Facebook du Service de police de Laval.

Merci de partager le site Internet sur vos réseaux sociaux.

1 Commentaire

  • M Mongrain Posted 16 juin 2018 9 h 31 min

    Pour une Loi sur la prostitution juvénile…. Urgence d’agir!!!!!!

Ajouter un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *