Pour ne pas que le conflit devienne une légende Article précédent Suis-je un voisin tolérant ? Article suivant Signez, car il s'agit d'un...

Pour ne pas que le conflit devienne une légende

Avez-vous remarqué dernièrement un camion de déménagement à la porte d’à côté ? C’est le signe que de nouveaux voisins sont débarqués !  On peut être tristes d’avoir vu les anciens voisins partir, neutres, ou parfois même heureux qu’ils aient quitté.

 

La relation avec l’ancien propriétaire n’était pas à son meilleur ? C’est possible, les relations entre voisins ne sont pas toujours faciles. Heureusement, une mauvaise entente avec un voisin n’est pas là pour se perpétuer à chaque nouveau déménagement ! Comment se présenter à ses nouveaux voisins après des années de conflit avec l’ancien ?

Scénario type

Vous vous êtes disputés avec le voisin il y a quelques années parce que vos arbres lui posaient problème. Aucun terrain d’entente n’a été trouvé, donc le conflit s’est prolongé. Vous n’êtes pas un mauvais voisin pour autant, tout comme votre voisin n’est pas nécessairement un mauvais voisin de son côté. Il arrive simplement que parfois, les gens ne s’entendent pas, que la communication ne soit pas efficace. Lorsque ce type de situation se pointe le bout du nez, il est préférable de ne pas la laisser s’envenimer.  Si votre ville ou votre municipalité offre le service de Médiation Conciliation de Quartier des Laurentides dans le cadre d’une collaboration avec MAVN, une équipe de personnes conciliatrices-médiatrices est disponible pour vous accompagner à régler le conflit, et ce, sans frais.

Deux années plus tard, le voisin affiche sa maison à vendre pour déménager avec sa nouvelle conjointe. Au moment de vendre sa propriété, vous craignez que le propriétaire n’ait mentionné que du mal de vous. Vous ne voulez surtout pas que le conflit se poursuive avec les nouveaux propriétaires avant même d’avoir fait connaissance ! Avoir de nouveaux voisins est l’occasion idéale de repartir à zéro.

Éviter le lègue du conflit de l’ancien au nouveau propriétaire

Si vous souhaitez repartir à neuf, il est préférable de partir sur une base solide. Présentez-vous aux nouveaux propriétaires et souhaitez-leur la bienvenue dans le quartier ! Faites-leur savoir que vous êtes disponibles s’ils ont des questions ou des préoccupations. De cette façon, si les nouveaux voisins sont inquiets, se sentent mal à l’aise ou souhaitent régler la question rapidement, ils sentiront qu’ils sont les bienvenus pour le faire.

La communication, c’est la clé !

 

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *