Cet été, la médiation de quartier a voyagé !

Donner des formations en médiation citoyenne c’est bien, mais les donner à l’autre bout de la province, c’est encore mieux ! C’est en effet ce que MAVN a fait en mandatant Carole Brideau, la responsable du service Médiation Conciliation de Quartier des Laurentides. Elle s’est envolée en juin vers la Gaspésie et en juillet aux Îles-de-la-Madeleine pour donner une formation de deux jours à des gens provenant de ces régions pittoresques.

Au menu de cette formation, on y trouvait des renseignements sur l’historique de la médiation citoyenne, des techniques d’écoute active, des étapes pour décortiquer la rencontre d’évaluation des besoins et des exemples de rencontre en médiation. Pour rendre la formation plus interactive, celle-ci était réparti équitablement entre la théorie et la pratique. Carole animait donc des ateliers de mises en situations et d’autres activités.

Les citoyens présents étaient très emballés par la formation et ceci se reflétait dans la participation active de ces derniers. Carole appréciait beaucoup la pertinence des questions posées, qui illustraient par le fait même leur intérêt pour le contenu.

Elle est heureuse d’avoir pu donner cette formation et de participer à l’expansion de la médiation de quartier, puisque cela «permet aux gens de s’approprier et de résoudre leurs conflits à leur convenance». Elle considère également que l’idée d’implanter la médiation citoyenne dans d’autres régions est une bonne initiative, mais à une condition : que le service bénéficie d’un financement pour veiller au bon fonctionnement du service. Sans ressources financières, le service pourrait difficilement être maintenu.

Après avoir transmis sa passion pour la médiation de quartier et permis à ces régions de se doter de gens qualifiés dans ce domaine, hors de question de repartir sans profiter de la beauté de ces coins de pays ! Carole a donc prolongé de quelques jours son séjour à Gaspé et aux Îles-de-la-Madeleine pour visiter et ramener de belles photos !

Ajouter un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *